• UN NOUVEL ATOUT DE LA SPIRULINE : UNE ACTION HYPOCHOLESTEROLEMIANTE

    La spiruline, Cyanophycée actuellement utilisée en alimentation humaine, ne manque pas d'atout. En effet, elle est non seulement riche en protéines, mais aussi en oligoéléments et vitamines. De plus, sa paroi cellulaire fine en facilite la digestion et ainsi l'assimilation des éléments qui la constitue. Par ailleurs, des effets de la spiruline sur le métabolisme lipidique ont été, plus récemment, démontrés.

    Une activité hypocholestérolémiante a effectivement été montrée sur des modèles animaux. La spiruline aurait une action inhibitrice sur l'élévation des taux de cholestérol, triglycérides et phospholipides dans le plasma de rats dont l'hyperlipidémie a été introduite par le fructose.

    Cet effet ainsi noté, il s'avère nécessaire d'en comprendre le mécanisme. Une action sur la lipase des lipoprotéines (LLP) et sur la lipase des triglycérides hépatiques (LTGH) est actuellement plus précisément recherchée.

    Pour ce faire, Spirulina platensis est intégrée à la ration de rats Wistar mâles. Les rats témoins sont alimentés par une ration riche en fructose qui induit une hypercholestérolémie. En effet, le fructose est rapidement transformé en acétyl-CoA ou en acide a-glycérophosphorique, il accroît ainsi l'activité d'enzymes responsables de la synthèse des acides gras telles que l'acétyl-CoA carboxylase et l'acide gras synthétase. De la spiruline est incorporée à la ration témoin (à raison de 5, 10 et 15 %) pour les autres lots de rats. Dans tous les cas, cette ration est donnée ad libitum.

    Les rats ayant consommé de la spiruline ont, tout d'abord, un gain de poids supérieur aux rats témoins. La spiruline semble donc favorable à la croissance.

    Par ailleurs, l'élévation des taux de cholestérol total, de cholestérol HDL, de triglycérides et de phospholipides est inhibée de façon significative quand la ration contient de la spiruline. En outre, la spiruline ne semble pas avoir d'effet sur la teneur de ces différents lipides dans le foie.

    Ceci est confirmé par le fait que l'activité LLP est accrue significativement par une alimentation contenant de la spiruline alors que l'activité LTGH ne varie pas. Ces deux activités sont mesurées dans le plasma après injection d'héparine qui permet leur libération dans le sang.

    L'effet bénéfique de la spiruline sur des rats en hypercholestérolémie ayant été montré, les premiers résultats obtenus sur l'être humain en 1988 devront être confirmés et l'analyse du mécanisme d'action approfondie.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Octobre 2011 à 21:24
    Spiruline
    Les bienfaits de la Spiruline sur la Santé ne sont plus à démontrer, pour preuve cet excellent article : www.lespacearcenciel.com/spiruline-et-sante.html Amicalement A+, Hugues ;-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :