• Sa découverte, son histoire

    Cette cyanobactérie était la nourriture principale des Mayas et des Aztèques et est considérée aujourd'hui comme l'aliment le plus riche du monde. Dans les années 50, la Spiruline a été découverte sur les marchés du Tchad. Elle était vendue sous forme de galette séchée appelée"dihé". Les villageois la mangeaient avec du mil. C'était leur repas principal. Cette bouillie verte récoltée à la surface des lacs (à l'aide d'un filet à mailles très fines) a intrigué les occidentaux. Après analyse, la Spiruline devint l'aliment le plus recherché dans l'humanitaire et le diététique.

    En 1959, Monsieur Max-Yves Brandily (Anthropologue) a publié dans « sciences et avenir » un article sur ces « galettes séchées ». L' IFP (institut français du Pétrole) lance des études sur cette cyanobactérie et donne un coup de main à la création d'un site de production au Mexique. Ensuite en 1970 Ripley Fox diffuse la Spiruline en Afrique et en Asie du Sud est.

    Aujourd'hui, en France il existe deux centres qui forment à la culture de Spiruline à vocation humanitaire. (Lycée Agricole d'Hyères et l'institut océanographique Paul Ricard). Parallèlement les laboratoires se jettent sur cet organisme car il possède un pigment, la phycocyanine, très prisé dans le pharmaceutique, le cosmétique et l'agroalimentaire

    </span />

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :